Présentation de la Chatterie  


Nous sommes désormais situés dans l'Aveyron (12300), frontière Lot.
Les chatons Evaddhia vivent partout en France, sur l'île de la Réunion, en Guyane, Belgique, Allemagne, Suisse, Suède, Pays-Bas, Norvège.
→ Plus de photos sur Facebook

  

Nous réalisons des créations personnalisées pour animaux : → Evaddhia's Style
L'élevage ne s'improvise pas (titulaire d'un SIRET et d'un certificat de capacité) mais n'est pas notre activité principale. C'est un hobby coûteux, une passion onéreuse et chronophage. L'affection, les soins et le temps consacrés à nos chats et chatons sont une priorité; ils sont des membres à part entière de la famille.


   

J'ai cotoyé diverses espèces animales depuis ma plus tendre enfance, dont des dizaines de chats que nous sauvions avec mes parents. J'aime tous les animaux, mais je souhaite à toute personne de partager un jour son foyer avec un Maine Coon, et de connaître ce bonheur quotidien, cette complicité indescriptible qu'apporte cette race fabuleuse. 
Mon conjoint Vincent "n'était pas trop chat" avant notre rencontre... 
Ou plutôt, avant sa rencontre avec eux; en particulier Jay Zee !





J'ai commencé à me renseigner pendant des mois sur la race, les différents looks, l'aspect santé, la reproduction, les lignées, avant d'avoir un énorme coup de coeur en 2010. Entre deux révisions pour le bac, un aller retour en covoiturage et Feevika, ma première Maine Coon est entrée dans ma vie. La relation que nous avons eue est indescriptible, c'était mon âme soeur féline et tout a commencé avec elle. Elle m'a tragiquement quittée et m'a laissée inconsolable, avec 7 chatons à biberonner nuit et jour. Un sacré caractère et des yeux verts émeraudes aujourd'hui mis à l'honneur sur le site et les cartes de visite. Qu'elle repose en paix...


   

 Depuis, d'autres chachoux sont entrés dans ma vie..!
Je n'hésite pas à traverser le pays ou silloner le monde quand j'ai le bon feeling avec un autre éleveur, ou un coup de coeur pour un mariage ou un chaton, et j'affectionne des lignées moins communes. A la maison, c'est plutôt cosmopolite : Français, Allemand, Russe, Polonais, Italien, Grec, mais avant tout les chats vivent ensemble par affinités et périodes de chaleurs. Je contrôle celles ci en fonction des mariages désirés (même si Dame Nature met parfois son grain de sel!), la consanguinité et les mamans : pas avant un certain âge, quand elles sont en pleine forme, et de sorte à ce que les portées ne soient pas trop rapprochées pour elles et en accord avec mon emploi du temps; afin de profiter pleinement de chaque chaton et de leur choisir les meilleures familles possibles. 


    


Nous avons également, des poules, et deux chiens : Neytiri des Crinières de Feu, une jeune fifille de race Eurasier, et mon vieux toutou, Opium, 12 ans.
Ils contribuent à leur manière à la sociabilisation de nos chatons !
Opium sent chaque mise bas quand elle approche et veille au grain. Le fameux rituel : chaque bébé quand il sort de la nurserie a droit à un bon coup de langue sur le cucul et ça y est, il fait partie de la famille ! 
Même si ça le fait râler de partager son panier parfois !


 

Bien qu'ouverte et tolérante, je suis très campée sur mes positions concernant l'extérieur.
Nous ne laissons pas les chiens divaguer, pour des questions de responsabilité civile mais aussi car l'extérieur est source de multiples dangers. Dans ce cas pourquoi n'en serait il pas de même pour nos amis félins ? Parce que dans le conscient collectif un chat vit très bien dehors. Or, les chiffres parlent d'eux mêmes : l'espèrance de vie d'un matou d'intérieur étant d'environ 14 ans, celle de ses congénères allant dehors est réduite à 4 ans...
Voitures, Vols, bagarres, surpopulation, maladies, empoisonnements volontaires ou involontaires, trafics, accidents... Le choix est vite fait. Et cela concerne tous les chats (qu'ils soient de race ou de gouttière!).



   

Le Maine Coon est avant tout un chat sociable qui a besoin de présence et d'amour.
Nous sommes désormais propriétaires, avec beaucoup de terrain. Actuellement, les chats n'ont pas accès à l'extérieur, et n'en sont pas malheureux. Tout est une question d'habitude bien entendu, et de confort également (Superficie, arbres à chats et griffoirs pour faire ses griffes, jouer, dormir, observer, se percher... fontaines à eau, nourriture à volonté, différents stimulis...). Seul Trono a un enclos extérieur 
où il peut aller et venir à sa guise depuis la maison. Cela est l'idéal, bien sûr pas réalisable pour tout le monde. 
Afin de pouvoir aérer en toute quiétude, nous avons installé des cadres en bois avec filets transparents et moustiquaires en aluminium aux fenêtres. C'est très facile à réaliser et peu onéreux.

Mes chatons actuels et futurs ne connaissent pas l'extérieur : en effet ils s'épanouissent dans une nurserie puis dans le reste de la maison depuis le sevrage jusqu'au départ. 
Ils s'adaptent ainsi très bien dans une vie en appartemment; pourvu qu'il y ait de l'amour !


  

Si vous avez un balcon, sécurisez le ! Si vous avez un jardin, et que vous tenez à lui en faire profiter, réalisez un espace clos si vous le pouvez, ou sortez avec votre chat sous surveillance seulement. Et pourquoi pas l'habituer au harnais ? Cela demande un peu de temps, certains acquéreurs d'Evaddhia l'ont fait et tout le monde est heureux !(En Photo Genghis Khan, mon premier chaton, qui a parcouru la France en vacances en harnais et Hailey de ma seconde portée, qui prend régulièrement le bus et va se promener sur la plage à Palavas Les Flots avec son papa Olivier !)



  

Nous privilégeons le gabarit et le "wild look", pour un chat au look de fauve mais au caractère de Nounours. Mais la santé est primordiale ! Notre chatterie est suivie par le Dr Avril à Capdenac (12). Nos chats sont tous indemnes FIV, FELV, à jour de vaccins Typhus Coryza (je ne fais plus la Leucose suite à réactions sur 2 de nos bébés), régulièrement vermifugés et déparasités (les chiens également). Nos reproducteurs ont un suivi par écho Coeur et Reins (HCM et PKD) régulier par les spécialistes en cardiologie Dr Chiren à Montpellier, et le Dr Mollaret à Montauban, et ils sont testés pour les maladies génétiques de la race par ADN pour : la HCM (Cardiomyopathie Hypertrophique), SMA (Amyotrophie Spinale) et PKDEF (Déficience en Pyruvate Kinase), principalement par le laboratoire Genindexe.
Le Maine Coon n'est pas une race plus fragile qu'une autre ! Mais un maximum de garantie sont légitimes pour un chat venant d'un élevage sérieux, qui doit être à l'aise avec les questions de santé.


  

Les chatons sont manipulés dès la naissance. 
En effet la mise bas est un moment très intense de partage et d'émotions avec nos félines !
Il n'y a pas de secret, une nourriture de qualité est importante (transit, peau, pelage, dentition et diminution de certains problèmes à un âge avancé, notamment les reins et le coeur). Ici c'est viande et croquettes sans céréales à volonté (Purizon, True Instinct Cat High Meat, Carnilove, Acana...), fontaines à eau et boîtes pour apport d'humide (Animonda Carny, Cosma, Almo Nature, Schesir, Feringa) et compléments naturels (levure de bière, probiotiques, huile de saumon...). Les mères gestantes, allaitantes, les chatons en bas âge et sevrage sont nourris au Purizon Kitten, Royal Canin Mother & Babycat, Mousses et gelées instinctives, riches et appétentes, et goûtent aux mêmes choses que les adultes. 

Bref, comme vous le constatez, quand on me lance je peux parler des heures de cette passion qui m'anime !
Alors n'hésitez pas pour toute question et bonne visite sur le site internet !
Et qui sait, peut être un jour serez vous un heureux propriétaire d'Evaddhia ..!


 



Créer un site
Créer un site